Aller au contenu

Bibliothèque

Nous sommes atteints de librairite aigüe depuis de nombreuses années, quand nous entrons dans une librairie nous sommes incapable de ressortir les mains vides. Place des libraires (placedeslibraires.fr) et Librairies indépendantes Nouvelle Aquitaine (librairies-nouvelleaquitaine.com) sont des outils bien pratiques pour commander des références et aller les chercher ensuite sur place. Sinon, un simple coup de fil à son libraire, c’est bien aussi. À Bordeaux, la Machine à lire, place du Parlement (lamachinealire.com), la Zone du dehors, la librairie Mollat, rue Vital Carles (mollat.com) et la Librairie du contretemps, cours Victor Hugo à Bègles (librairieducontretemps.com) sont nos points de chute préférés. À Périgueux, nous sommes ressortis enchantés de la librairie Les Bullivores (lesbullivores.com). À Nantes, la librairie café Les Bien-Aimés (les-bien-aimes.fr) est un lieu culinaire et culturel incontournable.

Éssais

Le vif des sujets (politique, écologie, économie ou philosophie) : L’utopie ou la mort de René Dumont (1974 !), l’écrit « détonateur » du fameux repenti français qui a énormément marqué notre réflexion ; Le sol, la terre et les champs, pour retrouver une agriculture saine et Manifeste pour une agriculture durable de Claude et Lydia Bourguignon, les parias engagés de l’agronomie française que nous avons eu l’honneur de cotoyer ; Les affranchis jardiniers, un rêve d’autarcie d’Annick Bertrand et Yves Gillen, dont la rencontre nous a profondément ému et marqué ; Du bon usage des arbres, un plaidoyer à l’attention des élus et des énarques de Francis Hallé, ce génie du végétal à la figure grand-paternelle ; La révolution d’un seul brin de paille, une introduction à l’agriculture sauvage et Semer dans le désert, agriculture durable, remise en état intégrale de la terre et ultime recours pour la sécurité alimentaire de Masanobu Fukuoka, le maître japonais de l’agrophilosophie, si tant est que cette discipline puisse exister ; Sœurs en écologie, des femmes, de la nature et du réenchantement du monde de Pascale d’Erm, pour un féminisme réconciliateur et une écologie plus vivante ; Le salon des berces et Manifeste du tiers paysage de Gilles Clément, homme tout en délicatesse et humanité ; L’exode urbain, manifeste pour une ruralité positive de Claire Desmares-Poirrier, sincère engagée de la transformation profonde de notre société ; L’âge des low tech, vers une civilisation techniquement soutenable et Le bonheur était pour demain, les rêveries d’un ingénieur solitaire de Philippe Bihouix ; Cataclysmes, une histoire environnementale de l’humanité de Laurent Testot ; Comment tout peut s’effondrer, petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes de Pablo Servigne et Raphaël Stevens, l’ouvrage de référence de la collapsologie (oups, gros mot) en France ; La guerre des métaux rares, la face cachée de la transition énergétique et numérique de Guillaume Pitron, une incroyable enquête journalistique sur les enjeux géostratégiques et les limites de nos systèmes ; Les limites à la croissance dans un monde fini de Donella et Dennis Meadows et Jorgen Randers, THE rapport qu’on ne présente plus ; Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce, réflexions sur l’effondrement de Corinne Morel Darleux, un texte qu’on lit d’une traite tant sa logique poétique raisonne ; La stratégie du choc, la montée d’un capitalisme du désastre de Naomi Klein, essai brutal et très documenté sur l’ampleur des mécanismes politiques et économiques à l’œuvre ; Sorcières, la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet ; L’envers de l’endroit, éloge de l’incertitude d’Alain Richert ; Petit traité du jardin punk d’Éric Lenoir…

Manuels et guides

Il y a aussi un coin spécial pour les ouvrages scientifiques : L’agroforesterie, des arbres et des champs d’Emmanuel Torquebiau ; Éloge de la plante, pour une nouvelle biologie de Francis Hallé ; Des vers de terre et des hommes, découvrir nos écosystèmes fonctionnant à l’énergie solaire de Marcel Bouché ; Le génie de l’arbre de Bruno Sirven et Alain Canet ; Jamais seul, ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations de Marc-André Selosse ; Les arbres nourriciers et médicinaux, 260 recettes culinaires et médicinales avec les arbres de notre flore de Karin Greiner ; Le chemin des herbes, du Midi à l’Atlantique, identifier et utiliser 80 plantes sauvages médicinales, alimentaires, tinctoriales de Thierry Thévenin, Cédric Perraudeau, et Jacky Jousson ; Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France de Paul Victor Fournier ; Les mots de la botanique dictionnaire de Françoise Brice ; Dictionnaire visuel de botanique de Maurice Reille ; Flora vegetativa, un guide pour déterminer les plantes à l’état végétatif de Stefan Eggenberg et Adrian Möhl ; Guide Delachaux des arbres d’Europe d’Owen Johnson ; Guide des fleurs sauvages de Richard Fitter et Alastair Fitter ; Le livre des arbres, arbustes & arbrisseaux et Le livre des bonnes herbes de Pierre Lieutaghi ; Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris de Moreau et Daverne ; Jardins-forêts, un nouvel art de vivre et de produire de Fabrice Desjours ; Le guide Terre vivante du potager bio cultiver, soigner, conserver de Jean-Paul Thorez et Christian Boué ; Histoire de l’alimentation végétale depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours d’Adam Maurizio ; L’architecture des arbres de Cesare Leonardi, et Franca Stagi (attention, grand beau livre !) ; Le grand guide Marabout de l’autosuffisance de John Seymour et Will Sutherland ; Guide de préparation aux situations d’urgence, comment protéger sa famille de Kathy Harrison…

Littérature

Sur l’étagère des romans incontournables, quelques monuments : 1984 de George Orwell, tellement galvaudé qu’il convient de le (re)lire ; L’homme qui plantait des arbres de Jean Giono, ôde à l’errance et au semis ; La désobéissance civile, La succession des arbres en forêt, Journal et Walden d’Henry David Thoreau, le philosophe et poète naturaliste américain ; Ecotopia d’Ernest Callenbach ; Ravage de Barjavel ; Sur la route de Jack Kerouac ; Les racines du ciel de Romain Gary ; Farenheit 451 de Ray Bradbury ; La peste écarlate de Jack London ; L’usage du monde de Nicolas Bouvier, le récit de voyage par excellence ; L’arbre-monde de Richard Powers…

Magazines

Sur la table du salon traînent de nombreux exemplaires de 4 Saisons (terrevivante.org), Regain (regain-magazine.com), Yggdrasil, Socialter (socialter.fr), La Hulotte (lahulotte.fr), La Relève et la Peste (lareleveetlapeste.fr), La Garance Voyageuse (garance-voyageuse.org), Le Citron (revuelecitron.com), Grain (grainmagazine.fr), Îlots (ilots-magazine.com), Bobine (bobine-magazine.com)… et dans les chambres les enfants, La Salamandre (salamandre.org) ou Science & Vie Junior.

Presse Indé

Alternatives économiques (alternatives-economiques.fr), Basta (basta.media), Blast (blast-info.fr), Les jours (lesjours.fr), Le Média TV (lemediatv.fr), Médiapart (mediapart.fr), Politis (politis.fr), Reporterre (reporterre.net), Splann (splann.org), Vert (vert.eco)…

Et vous, quelles sont vos références incontournables ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.