Aller au contenu

Le panier Doublaud

Introduit dans l’article La vannerie, l’art du tressage, le panier Doublaud est un type de panier que l’on retrouve sous d’autres noms dans de nombreuses autres régions. Jean-Claude Delage enseigne la réalisation de ce panier utilitaire, structuré par une anse et des côtes en châtaignier (ou fragon) et dont le remplissage est constitué d’éclisses d’osier. Ce stage a eu lieu en mars à la Ferme du Parcot et a duré 2 journées, une parenthèse hors du temps au coin du feu.

Une vannerie traditionnelle

Nous avons utilisé le matériel suivant :

  • un sécateur
  • un couteau
  • une pince coupante
  • de la ficelle
  • du fil de fer
  • des petits clous
  • un marteau
  • un poinçon en métal
  • un fendoir
  • un tablier
  • du feu (optionnel)
  • de l’osier frais (récolté cet hiver)
  • des branches fines de châtaignier (et/ou fragon, noisetier, saule…)

Pour former l’anse du panier, on chauffe la branche de châtaignier ;
On en retire l’écorce, on la cintre à l’aide des genoux et on l’attache pour qu’elle conserve sa forme en refroidissant ;
On affine les extrémités, on les superpose et on les solidarise à l’aide d’un petit clou et d’un fil de fer.

Pour faire le tour du panier, on fait de même avec deux autres branches de châtaignier (chauffées, écorcées, cintrées, attachées) ;
Nous éminçons également les extrémités afin de les joindre parfaitement.

Pour réaliser l’œil du vannier, on insère perpendiculairement l’anse au milieu du tour du panier ;
Aux deux intersections, on crée au niveau des contacts des encoches qui stabiliseront la structure ;
On insère ensuite un nombre identique de « côtes » émincées de part et d’autre du centre afin de compléter la structure du panier.


Pour le remplissage en osier, on fend les tiges en deux dans le sens de la longueur ;
On affine et on taille légèrement les éclisses en biseau à leur extrémités ;
Le tressage de l’ouvrage devra ensuite progresser alternativement de part et d’autre de manière régulière ;
On pourra alterner les osiers de couleur différente pour réaliser des effets esthétiques ;
On terminera le remplissage à la jonction centrale dans l’axe du panier.

Ce panier est assez le plus long des trois que j’ai pu réaliser lors de ces stages. Entre la préparation des matériaux et les nombreuses étapes, 2 journées entières auront été bien remplies. Mais le résultat est là, gratifiant le travail réalisé.


L.

panier doublaud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.